Accueil Al-Andalus  Flamenco Liens Contact Email
   

Juan  CARMONA                   

Biographie réactualisée en septembre 2016

Si Juan Carmona devait écrire le livre de sa vie, le titre pourrait être « La Belle Histoire », comme ce film de Claude Lelouch dont il interprétera la musique en 1992.

La famille Carmona a du émigrer de l’Afrique du Nord vers la France après l’exil du début des années 60. Juan, né à Lyon, a tout juste dix ans quand son père lui offre sa première guitare. Sa passion pour cet instrument et ses aptitudes ne démentiront pas au fil du temps et sa virtuosité, vite repérée par les professionnels.

Devenu guitariste confirmé, il fera le chemin en sens inverse, vers l’Espagne, éprouvant le besoin de rejoindre la terre de ses ancêtres pour renouer avec ses racines et s’abreuver à la source du flamenco, à Jerez de la Frontera. Son talent et l’originalité de son art seront rapidement reconnus dans cette ville, considérée comme le berceau du flamenco.

Pendant 9 ans, s’imprégnant de leur savoir dans la pure tradition flamenca, il côtoyait et accompagnait les plus grands noms du flamenco tels que Joaquín Grilo, Agujetas, Duquende, Antonio Canales, Chano Domínguez et bien d’autres. Il enregistrera ses premiers albums et remportera les prix internationaux dont les prestigieux concours de guitare International de Jerez, finaliste des concours de la Union de Cordoba ou encore le grand prix Paco de Lucia.

A son long palmarès de prix et de récompense, il faudra rajouter une particularité unique : un triomphe définitif en Espagne, une consécration pour ce gitan d’origine française. A son retour en France, il enchaine les collaborations musicales : Sylvain Luc, Larry Coryell, Marcus Miller, Jan Garbarek, Trilok Gurtu, Subramanian, Baden Povell… Chaque nouvelle rencontre enrichit sa palette sonore.

Créatif et curieux, sa soif d’apprendre semble inextinguible et l’amène à ce qu’il est aujourd’hui : l’une des plus belles guitares de la scène internationale. Sa musique, il l’écrit avec sa mémoire, ses oreilles, son coeur et sa passion. Musicien autodidacte, il peut s’enorgueillir d’avoir composé ses œuvres Sinfonia Flamenca et Orillas, aujourd’hui interprétées par de nombreux orchestres dans le monde comme le St Louis Symphony Orchestra (USA), le Russian Philarmony (Russie) ou encore l’Orchestre National de Lyon (France).

En tournée avec ses musiciens à travers le monde (Etats-Unis, Chine, Canada…), ses albums Alchemya, Orillas, Sinfonia Flamenca et El Sentido del Aire ont été nominés aux Latin GRAMMY Awards catégorie « Meilleur Album Flamenco de l’année ». Lauréat du Grand Prix Charles Cros 2015, l’UNESCO lui décerne également le Grand Prix des Zyriab des Virtuoses. Son nouvel opus Perla de Oriente (septembre 2016), enregistré à l’occasion de sa dernière tournée en Asie, fait revivre la magie de ses concerts.

Plébiscité par les plus grandes figures du flamenco, Juan Carmona vagabonde sur les chemins aériens du duende. Au croisement entre modernité musicale et traditions flamencas les plus anciennes et les plus vivantes d’Andalousie, Juan Carmona est un novateur, un des maillons les plus vaillants de sa génération.

 

Nouvel album: "Perla de Oriente"

Sortie officielle : le 23 septembre 2016

(Nomades Kultur / L’ Autre distribution)

Enregistré en studio dans des conditions de live, à l’occasion de sa dernière  tournée en Asie, l’artiste nous livre la substantifique moelle de sa musique et fait revivre la magie de son concert.

Artiste de scène, Juan Carmona parvient avec brio à faire ressentir sur son album l’émotion et la complicité des ses musiciens en téléportant l’auditeur dans sa tournée, comme un concert privé imaginaire.

Corée du Sud, Taiwan, Chine …  un véritable  carnet de route musical.

« Perla de Oriente »  est un enchevêtrement d’énergie, de  connivence, de symbiose …  un album qui sent la complicité  de toutes ces années sur la route avec ses musiciens.   

Sans fioritures, loin des orchestrations  et des albums sophistiqués, l’artiste revisite son répertoire pour réinterpréter et réinventer sa musique.  Sa guitare en fil rouge, chaque titre évoque le voyage, rappelle un souvenir de la tournée

« Mar de China » pour une Alegria  qui rappelle la mer de Cadiz, « Buleria probibida »  une interprétation « osée » de  la buleria traditionnelle,  « Casa de té » ou l’artiste s’est inspiré d’une scène pendant la cérémonie du thé et qui reflète la finesse et délicatesse de sa musique.

Pour clôturer le voyage,  un dernier titre inédit composé  en escale,  comme une perle rare posée quelque part, au carrefour entre l’Asie et l’Orient…

Les pieds dans la terre de ses ancêtres et la tête dans la modernité, tel est Juan Carmona : Intemporel, insaisissable, indéniablement flamenco.

TRACKLIST

  1. Antonio – 4’04

  2. So – 5’33

  3. Camino Imperial – 4’21

  4. Buleria prohibida – 7’00

  5. Sol naciente – 1’07

  6. Luz de la mañana – 7’50

  7. Jarasum – 4’40

  8. Mar de China – 4’04

  9. Casa de té – 2’05

  10. Rumbo pa Shanghai – 3’45

  11. Perla de Oriente -3.24

« Perla de Oriente » est un Hommage a Paco de Lucia ….

Composition /Direction musicale : Juan Carmona.

Une production dirigée et réalisée par Juan Carmona pour Nomades Kultur

Nomades Kultur / L’Autre distribution    

www.juancarmona.com

DISTRIBUTION ARTISTIQUE

Juan Carmona Septet;  Guitare flamenca  : Juan Carmona; Flute/pad/clavier : Domingo Patricio; Percusion : Bandolero; Basse : El bachi; Deuxieme guitare : Paco Carmona; Voix : El Piculabe; Danse /pied : Sergio Aranda; Choeurs : Noemie Humanes; Palmas : Juañares; Contrebasse : Thomas Bramerie; Batterie : Alex Ouemba; Duduk : Levon Minassian  ( special guest)

Discographie:

Borboreo

Entre dos Barrios(1997)

Sevillanas (1999 )

Antes (1998 )

"1èr Certamen de guitara española"Paco de Lucia

B.o du film "cuisines et dépendances"

Hommage à Marcel Dadi

Falla Lorca

Raphaël

Caminos nuevos (2000)

Orillas ( 2002 )

"Sinfonia Flamenca" (2006)

 

"Alchemya" (2014)

Perla de Oriente (2016)

Site web de Juan Carmona: http://www.juancarmona.com